Lelision

-Publicité-

Actualités

  • Imprimer le texte
  • Recommander cet article

Ce n’est que du cinéma #4 : Anaconda

Date de sortie 25 juin 1997 (1h 30min)
De Luis Llosa
Genres Aventure, Action, Thriller

On commence très très mal, avec du texte qui ne contient que du faux.

Alors, les légendes, à la limite, on peut faire semblant d’y croire...

Mais féroces et gigantesques, bon...

12 mètres ? Le plus grand attesté ne mesurait même pas 9 mètres.

 ???? Alors ça... Dévorer sa proie, ça signifie bien la tuer, non ? Donc ils dévorent leurs proies sans la tuer, la régurgitent puis les tuent pour les remanger ? Aucun sens.

Le déroulement du film est ultra classique, une équipe qui va recueillir une personne supplémentaire suspecte, un accident qui va faire changer les plans de l’équipe, puis le grand méchant qui se révèle sur fond d’attaques d’anaconda. Aucune surprise vu que le titre du film révèle déjà le grand carnivore.
D’un point de vue animal, qu’est-ce qu’il en est ? Après le préambule foireux et totalement faux, le film va multiplier les énormités, à côté de quelques rares vérités. Par exemple, le jaguar qui se fait manger : ok, il est vrai qu’ils peuvent se faire manger par des anacondas.

L’accident dans les racines, et l’évocation du candiru : ok, c’est vrai, c’est une espèce de poisson qui existe et qui peut effectivement remonter dans la vessie.
L’aspect du serpent, aussi, c’est relativement bien fait.

Et... Bah, c’est tout. Tout le reste est foiré. Alors, le film, déjà, un bon film de série B comme on l’oubliera dès le lendemain, mais au delà du film, tout ce qui est environnement, c’est foiré.
D’abord, la légende :entièrement faux.
Ensuite, le sanglier qui déboule. Juste dommage que les sangliers n’existent pas en Amérique du Sud, le réalisateur du film a du confondre son film avec Astérix...
La guêpe dans le tuba "mortelle et incurable" dira le capitaine du bateau, et une fois encore, c’est totalement faux, sauf allergie, le venin de guêpe, de n’importe quelle guêpe, n’est pas mortel pour nous.

L’attaque de l’anaconda en elle même, si si, même ça, c’est foiré. Ok, un anaconda est surement plus rapide que nous, sauf qu’en réalité, il chasse à l’affut, et aucunement en courant après sa proie. En général, il va entrainer sa proie sous l’eau et va la noyer/l’étouffer, en serrant de plus en plus. La mort de la proie est relativement rapide, par contre, pour l’ingérer, c’est une autre paire de manche : ça peut durer plusieurs heures si la proie est volumineuse. On est très loin des quelques secondes de chaque victime.
Et niveau digestion, c’est encore pire, puisque après avoir consommé une grosse proie, il ne va rien manger durant plusieurs jours voir semaines pour digérer. Dans le film, l’anaconda boulotera plusieurs proies en 3 jours...
Et évidemment, les anacondas ne laissent pas échapper leurs proies... Par ailleurs, une fois enserrées, elles n’ont aucune chance de s’échapper.

Niveau absurdité visuelles, quelques exemples :

La fameuse scène où le visage marque le ventre du serpent... Assez pathétique mais que voulez vous...

Le méchant qui se fait manger puis recracher, encore vivant o_O

Le serpent qui flambe mais qui sera toujours vivant

Après, avouons que ce film est "regardable" parce que le serpent est bien réalisé, ses mouvements notamment, même si ils sont loin de la réalité, vu qu’un anaconda, à cause de sa taille et de sa masse, ne peut aller vraiment très vite, même pour enrouler sa proie.

scène à la alien, absurde mais rigolote

Bref, niveau réalisme, ce film est une insulte aux anacondas, à mettre à sa place, dans la catégorie film B sans grand intérêt et où on se doit de considérer tout ce qui tourne avec l’anaconda comme totalement faux, à une ou deux exceptions près.

Votez :
Date de rédaction : 26 décembre 2017
Dernière modification : 16 septembre 2016

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?